par Cliff Ayotte


Fiche d'identification
 

Nom:         
Nom latin:
 
Classe:
      
Ordre:
Famille:
Taille:
Poids:
Habitat:
Ours polaire (ours blanc)
Ursus maritimus
Mammifères
Carnivores
Ursidés
2,5 mètres (debout)
700 kg
Régions arctiques

DESCRIPTION

L’ours polaire est un mammifère du groupe des carnivores, à fourrure abondante, à queue courte et aux oreilles arrondies. On compte actuellement une dizaine d'espèces d'ours, que l'on regroupe dans une même famille.

 
MODE DE VIE

Les ours polaires ont une longévité de 15 à plus de 30 ans dans la nature. Ils bénéficient d'un odorat développé. Leur vue et leur ouïe est comparable à celle des chiens. À l’approche de l’hiver, les ours blancs hibernent pendant près de 6 mois.


RÉGIME ALIMENTAIRE


L’ours polaire est omnivore mais principalement carnivore. Il se nourrit de phoques, de poissons, d’oiseaux de mer et de rennes. L’été, il peut se nourrir de baies et de végétations diverses.
 
REPRODUCTION

Après une gestation de 9 mois, l'ourse accouche de un à quatre oursons; elle est donc vivipare. Les oursons sont très petits et requièrent des soins maternels pendant deux à trois ans. Les oursons doivent être protégés des mâles âgés, qui sont parfois capables de les tuer et de les manger.

HABITAT

Les ours blancs sont distribués dans toutes les zones autour du Pôle Nord. De façon générale, on le retrouve au Groenland et dans les régions les plus au nord de l'Amérique du Nord et de l'Asie.


 


SAVIEZ-VOUS QUE...


- L’ours polaire n’est pas protégé ni menacé.

- Son principal ennemi est l’homme car il le chasse surtout pour sa fourrure, sa graisse et sa viande.
 
- Il reste très souvent près de l’eau et s’aventure rarement à l’intérieur des terres.
 

- Il est très féroce et s’attaque aux humains.
 
- Les ours polaires sont nomades mais ne voyagent pas en groupe.
 

BIBLIOGRAPHIE

Site web:  

- Animal Diversity Web, Université du Michigan.

http://animaldiversity.ummz.umich.edu
CD-ROM:  

- Encyclopédie Encarta 2000, Microsoft Corp., 1999.
 

- Corel Gallery Magic, Corel, 1997.

RETOUR AUX FICHES D'IDENTIFICATION