par

Groupe : 171

Nom français Fulmar boréal
Nom anglais Northern Fulmar
Nom latin Fulmarus glacialis
Classe Oiseaux
Ordre Procellariiformes
Famille Procellariidés
Taille 45 à 50 cm de long
Poids 700-900 grammes
Longévité 20-34 ans

Commentaires

On appelle aussi le fulmar boréal "le pétrel fulmar". Il existe 2 formes de fulmar boréal : la forme sombre et la forme claire. La forme sombre est assez rare (1% des individus). Le fulmar boréal n'est pas une espèce menacée mais c'est un nicheur rare en France. Il fait partie de la famille des Procellariidés qui regroupent les fulmars, les pétrins et les puffins. Il est le seul représentant de sa famille qui a un plumage clair et qui a une vie diurne.  

Caractéristiques

Le fulmar boréal mesure de 45 à 50 cm de long et possède une envergure de 1,10 m. Il possède des ailes plus courtes, plus étroites et plus rigides que celles du goéland. Son bec, jaune et gris, est particulier car ses narines formes des tubes. Il a un petit "masque" noir autour des yeux. L'extrémité de sa queue est blanche. Il a de grandes difficultés à décoller, mais quand il est dans les airs, il vole très bien. Ses ennemis sont le goéland argenté, le goéland brun et le goéland marin. Il fait des "caquètements" assez graves.

 

 Habitat et Moeurs

Le fulmar boréal de forme claire vit au Nord des océans Atlantique et Pacifique tandis que le fulmar de forme sombre habite au large de la Vendée et près de l'Arctique.

Il est un oiseau diurne, c'est-à-dire qu'il est actif le jour. L'une de ses particularités est d'avoir une glande de désalage de l'eau de mer qui lui permet de boire. Au niveau de ses narines, le sel est rejeté. Il suit les chalutiers (bateau qui pêche au chalut) en quête de nourriture.

 

 

Alimentation

Ce procellariidé mange des poissons, des mollusques, des crustacés planctoniques, des céphalopodes* et des restes d'animaux. Il s'alimente en haute mer.

* Un céphalopode est un mollusque marin. Cette classe regroupent les nautiles, les calmars, les seiches, les pieuvres et les vampires de mer.

À droite : un Nautilus Pompilius, un exemple de céphalopode. 

Reproduction

Le fulmar boréal niche sur les corniches et les anfractuosités des falaises côtières. On peut entendre ses "caquètements" pendant la parade nuptiale. La femelle pond un seul oeuf. L'incubation est conduite alternativement par les parents pendant environ 52 jours. Les jeunes prennent leur envol vers l'âge de 7 semaines.

 Légende

On raconte une légende où Sedna, déesse de la mer ou esprit marin inuit, avait un second mari comme un fulmar boréal ou un "oiseau de l'orage". Les fulmars sont des oiseaux blancs hautains et des charognards: ils sont donc spirituellement dangereux. Après la mort du premier mari-chien de Sedna et le départ de ses enfants-chiens, elle rencontra un bel homme, qui est en fait le fulmar déguisé. Lorsqu'ils rentrèrent à la maison du fulmar, l'homme lui révèle sa véritable identité. Le père de Sedna, qui avait tué son mari-chien, décida alors de la délivrer du terrible fulmar. Pendant que l'oiseau est absent, le père et la fille décidèrent de s'enfuir mais ils sont pris par un grand vent causé par les ailes du fulmar. Ils sont, ensuite, engloutis par d'immenses vagues. Le vieil homme jette sa fille à l'eau lorsqu'ils sont sur le point de chavirer. Sedna s'accrocha à son kayak et il la frappa avec sa pagaie. Elle ne lâche pas. Vaincu et apeuré, le père lui coupa les doigts et comme ils tombent dans la mer, ils deviennent tous des animaux de la mer. Sedna coule au fond de son domaine aquatique et obscur, en conséquence de la duperie du fulmar et de sa colère obstinée.     

Saviez-vous que ...

- Pour se défendre, il crache une sorte d'huile qui sent le poisson pourri.

- Il est fréquent de voir des fulmars quand il y a des dauphins morts  échoués sur la plage.

- On l'appelle aussi "poubelle de la mer", à cause de son alimentation.

Bibliographie

URL : http://www.oiseaux.net/oiseaux/procellariiformes/fulmar.boreal.html

Site consulté en fin de novembre et au mois de décembre 2005

URL : http://www.futura-sciences.com/comprendre/d/dossier272-3.php

Site consulté au mois de décembre 2005


Informations des céphalopodes

URL : http://fr.wikipedia.org/wiki/C%C3%A9phalopode

Site consulté au mois de décembre 2005


Informations sur la légende

URL : http://www.ccca.ca/inuit/francais/inuit_legends02f.html

Site consulté au mois de décembre 2005

Retour aux fiches d'identification