par Jennifer Mailloux

Nom français: Loutre des rivières
Nom anglais: River Otter
Nom latin: Lutra Canadensis
Nom allemand: Nordamerikanischer Fischotter
Classe: Mammifères
Ordre: Carnivores
Famille: Mustélidés
Taille: Entre 14 et 18,43 mètres
Poids: Entre 4 et 14 kilogrammes
Longévité: En captivité: 16 à 21 ans
En milieu naturel: 8 à 9 ans

SA DESCRIPTION PHYSIQUE

Un pelage brun foncé, épais et lustré, qui s'éclaircit jusqu'à un blanc crème sur le ventre, des petites pattes palmées, une longue queue pointue, des joues claires, des narines et oreilles pouvant se refermer pour ne pas que l'eau y entre, telle est composée la loutre.

Elle a des touffes de poils entre les orteils, ce qui la garde au chaud et qui lui permettent d'avoir une meilleure adhérence, ainsi que des coussinets rugueux.

La loutre est très enjouée. Elle adore  se laisser glisser sur des pentes enneigées.

Cette espèce n'est ni protégée, ni menacée.

SON HABITAT

La loutre des rivières vit en Amérique du Nord, surtout concentré en  Alaska et au Labrador.

Elle habite normalement dans un terrier  tapissé d'herbe, de feuilles et de brindilles ou dans une bûche creuse, une souche ou une hutte de castor abandonnée.

Celle-ci s'approprie d'un grand nid d'herbe sans toit installé dans un endroit au milieu d'un marais  ou sur la berge d'une rivière. Lorsqu'elle occupe un terrier, elle aménage deux entrée, l'une au niveau du sol et l'autre sous l'eau, afin de pouvoir échapper aux prédateurs.

L'étendue du territoire d'une famille de loutre peut varier de cinq à seize kilomètres carrés.

 

SA REPRODUCTION

 

La gestation de la loutre dure 12 mois  et demi et elle devient mature à 2 ans. Celle-ci est vivipare. Elle peut avoir de 1 à 5 petits par portées. Les naissances ont généralement lieu entre mars et avril, mais elles peuvent aussi se produire de janvier à mai. La loutre allaite comme tous les mammifères ou presque.

L'embryon s'implante seulement deux mois avant "l'accouchement".

Le mâle quitte la femelle après la mise bas et revient lorsque les petits ont environ l'âge de six mois. Ceux-ci apprennent à nager vers l'âge de dix ou douze semaines.

COMPORTEMENT ET MODE DE VIE

(Mœurs)

Les ennemis de la loutre sont l'homme, qui la chasse pour sa fourrure, le loups gris et le coyote, et, pour les petits, le lynx du Canada, le lynx roux et le grand-duc d'Amérique.

Active durant toute l'année, la loutre chasse surtout la nuit. Elle adore la vie en groupe mais reste tout de même méfiante. Elle adore, quand elle ne chasse pas, nager ou glisser sur une pente comme je l'ai mentionné plus tôt. La loutre est très intelligente.

SON ALIMENTATION

La loutre se nourrit sous l'eau, principalement en fouillant les sols vaseux. Elle trouve ses proies grâce à ses longues vibrisses. Son régime se compose surtout de poissons comme la truite, le barbu, la perche, le saumoneau, l'épinoche et autres espèces comestibles.

Elle se nourrit aussi de mollusques, d'insectes, de nymphes de libellules, d'écrevisses, de grenouilles et même de tortues.

Plus rarement, elle se nourrira de mammifères, comme des campagnols des champs, des rats musqués, des musaraignes et de jeunes castors.

Dans son régime alimentaire entre même quelques petits canetons, mais plus rarement.

Une loutre adulte peut consommer en moyenne 1,5 kg de nourriture par jour.

vibrisses: moustaches

SAVIEZ-VOUS QUE....????

 

LA LÉGENDE DES SELKIES

Une autre version de la sirène, les selkies, sont des créatures pouvant prendre la forme d'êtres humains, de phoques, de loutres ou d'humains dépendamment de s'ils sont sur l'eau ou sur la terre. Lorsqu'ils ne portent pas leur peau de loutre ou de phoques, selon le pays, ils devenaient très attirants aux yeux des humains.

Les selkies finissent toujours par retourner à la mer, même si ils ont fondé une famille avec des êtres humains. Pour éviter cela, certaines familles cachaient leur peau car sans leur peau, le selkie en question reste emprisonné sur la terre ferme.

On reconnaît souvent les selkies sous leur forme humaine grâce aux palmes qu'ils ont aux doigts de mains et de pieds, à leurs yeux dorés et à leurs traits lisses, presque sans relief. La version la plus connue des selkies est bien celle d'Écosse,  lieu où cette légende a d'abord été inventée, avec, comme sujet, des phoques à la place des loutres. Cette légende a été modifiée par certains pays où il n'y avait pas de phoques mais bien des loutres.

<---selkies---->

 

 

 

 

 

      

 

BIBLIOGRAPHIE

site en allemand/Deutsch Netzseite

site en français

site en anglais/english site

 

 

Retour aux fiches d'identification