Fait par:

Éric Carrier Joly 171

 

 

Nom français: Castor du Canada
Nom anglais: Beaver of Canada
Nom latin: Castor Canadensis
Classe: Mammifères
Ordre: Rongeurs
Famille: Castoridés
Taille: 74 à 88 cm
Poids: 15 à 25 kg
Longévité: Inconnu

 



 

DESCRIPTION PHYSIQUE

Le caractère physique qui le distingue le plus des autres mammifères est sa large queue plate recouverte d’écailles. Elle lui sert de gouvernail quand il nage. Il peut aussi s'en servir quand il est en danger, il n’a qu’à la frapper sur l’eau et cela alerte les autres castors du danger, les castors doivent aller dans les profondeurs de l’eau. Elle peut aussi lui servir de point d’appui quand il s’assoit et de communication avec les autres castors. Il a de très grosses pattes palmés à l’arrière et celles de devant sont plus petites. Ses pattes palmées lui servent pour nager pendant des heures et lui permettent de ne pas se fatiguer. Parce qu’il possède de courtes pattes, il est plus habile en se déplaçant sur l’eau que sur terre. Quand il est dans l’eau, il a des valves qui ferment ses oreilles et ses narines. Une membrane transparente protège également ses yeux. Le castor du Canada peut rester sous l’eau une durée de deux à trois minutes. Quand il a des ennemis sur le dessus de l’eau ou autres raisons, il peut rester une durée maximale de quinze minutes. Ses quatre longues incisives orangées lui servent pour ronger les arbres et c’est comme ça que ses dents restent aussi coupantes. Il possède une très épaisse et soyeuse fourrure de couleur brun-foncé et il en prend soin avec ses griffes spéciales du deuxième doigts de ses pieds qui jouent le rôle de peignes.





SA RÉPARTITION

 Le castor est répandu partout au Canada, vers le nord jusqu'aux embouchures du fleuve Mackenzie et de la rivière Coppermine. On le retrouve surtout dans les régions boisées, mais aussi en terrain découvert où les cours d'eau sont bordés d'arbres et d'arbustes feuillus. Dans l'Ouest canadien, il vit le long des cours d'eau dans les prairies sèches. Même dans la toundra, il colonise parfois les berges arbustives des cours d'eau qui sont assez profonds pour lui permettre d'entreposer sa nourriture et d'accéder à sa tanière, sous la glace l'hiver.




MOEURS

Le Castor du Canada est un animal très sociable, qui vit en famille. La famille est formée du mâle et de la femelle adultes et de leurs jeunes. On peut trouver de nombreux changements dans la structure de la famille. Ils vivent tous ensemble dans la même hutte pendant l'hiver et occupent toute l'année le même territoire. La femelle adulte est le membre dominant de la colonie. Le Castor du Canada peut vivre jusqu'à 20 ans, mais en général il vit moins de dix ans. Les prédateurs du castor sont l'ours, le loup, le Coyote, le Pékan, le Carcajou, la loutre et le lynx. L'homme est ainsi son principal prédateur pour sa fourrure.





ALIMENTATION

 Le Castor du Canada est herbivore. Pendant l'été, il aime se nourrir des tiges et des racines de diverses plantes aquatiques, comme les nénuphars. Il mange aussi des plantes terrestres comme les graminées et les fougères. Sa diète est surtout composée de feuillage et de tiges d'arbres et d'arbustes. Il ne mange pas le bois mais seulement la partie tendre de l'écorce. Pendant l’hiver, il mange aussi des rhizomes de plantes aquatiques. Ses essences favorites sont les peupliers, les érables, les aulnes et les saules. Entre toutes, le tremble est celle qu'il préfère. Le Castor du Canada coupe non seulement les arbres pour se nourrir, mais aussi parce qu'il utilise les branches et les troncs comme matériaux de construction pour son barrage et sa hutte. Le barrage maintient le niveau d'eau de son bassin et inonde son pourtour, ce qui permet au Castor un accès plus facile aux arbres. L'eau est son élément de protection le plus sûr. La profondeur d'eau est aussi importante car c'est dans l'eau que le castor accumule, dès le milieu de l'automne, sa réserve de nourriture pour l'hiver, constituée de branches. Comme l'hiver la glace recouvre le plan d'eau, le Castor du Canada accède à sa nourriture par le dessous. Il passe alors la saison froide dans sa hutte, de laquelle il nage sous la glace pour atteindre sa nourriture située non loin de son entrée. Le barrage et la hutte sont constitués de troncs et de branches d'arbres et d'arbustes, maintenus ensemble par de la boue, des végétaux et des pierres. Les travaux de construction, auxquels toute la famille participe, débutent au printemps et se terminent à l'automne.




BIBLIOGRAPHIE

Le castor du Canada
URL:http://www.esigge.ch/primaire/4-nature/07mammi/castor/canada/canada.htm
Site consulté le 27 octobre 2003.

 

Castor

URL:http://ecoroute.uqcn.qc.ca/envir/faune/castor.htm

Site consulté le 27 octobre 2003.

 

Retour aux fiches d'identification