Par : Nicolas St-Amour   Gr: 172

Nom francais :  Lièvre Sauteur
Nom anglais:  Springhare
Nom latin :  Pedetes  Capensis
Classe :  Mammifères
Ordre :  Lagomorphes
Famille :  Pédétidés
Taille : 35 cm à 45 cm
Poids : 3 à 4 kg
Longévité 10 à 15 ans

Caractéristiques 

 

Voix perçante. Blessé ou apeuré, il crie comme un enfant. Grince des dents en signe d'alerte, comportement probablement ressemblant à celui du lapin lorsqu'il tape des pattes arrières. Les cris d'appariement du mâle et de la femelle sont différents.

Peu d'informations quant aux prédateurs. Les adultes peuvent être la proie des renards, des chats sauvages, des aigles, des hermines et des oiseaux prédateurs moyens, mais ceux-ci s'attaquent surtout aux levrauts. Il arrive que les lapins s'attaquent aux lièvres.

La femelle se battra si ses petits sont menacés. Le lièvre est surtout la proie de l'homme.




Habitat   

Terrain découvert, landes, terres cultivées, pâturages, marais, bois, aérodromes.



Reproduction


La cour faite à la femelle et le comportement agressif des mâles (luttes, poursuites, sauts, etc.) atteignent leur sommet au début du printemps. Saison de reproduction variable selon les régions et capacité de se reproduire toute l'année. Gestation de 42 à 44 jours. Plusieurs nichées par an (4 en Allemagne, 3 durant la première saison de reproduction). 2,3 ou 4 jeunes, rarement plus. Le nombre varie selon les individus et la saison. Taux élevé de mortalité chez les embryons, qui sont résorbés surtout en automne.

Le gîte se fait dans les hautes herbes. Les jeunes naissent les yeux ouverts, le pelage court et sans la rousseur des adultes; ils peuvent utiliser leurs membres très tôt après la naissance et occuper leur propre gîte près de celui de la mère, qui rend visite à chacun pour l'allaiter. Les levrauts, pleinement autonomes à un mois, sexuellement mûrs à huit mois, ne se reproduisent pas la première année.


Mode de vie

Se repose pendant la journée. La femelle n'aménage pas de terrier particulier pour leur donner naissance mais, ils ont  leur propre espace.

Se protège par la vitesse  de sa course ou en sa tapissant dans la végétation basse.
Poursuivi, il brouille ses traces pour confondre  l'adversaire. C'est un bon nageur qui peut franchir 180 m d'eau pour se nourrir.

Alimentation

Il  se nourrit de 19 heures à 7 heures en pleine campagne. Destructeur de jeune arbre. Peut être nuisible pour les potagers.

? Saviez-vous que ?


En quittant le gîte, fait un saut prodigieux de 4.5 m ou plus.

 
 
Bibliographie

Google
Le livre La vie animal
et
Wikipedia

Retour aux fiches d'identification